Visite de la délégation de Leamington à Sceaux

1 au 5 juin 2018
jeudi 27 septembre 2018
par  Emmanuel HENNEQUIN
popularité : 100%

Rédacteurs : Annie Barrets et Michael Purdue

Samedi 2 juin : visite de St Germain-en-Laye

Pour notre visite à St Germain-en-Laye, nous avons pu profiter du car anglais pour nous conduire rapidement à notre première destination, le musée Maurice Denis dédié aux artistes symbolistes et nabis.

La Chapelle du musée Maurice Denis

Ce musée fût une découverte pour tout le monde, anglais et français. Le bâtiment était à l’origine un hôpital royal construit à la fin du XVII siècle à la demande de Madame de Montespan pour accueillir les nécessiteux. Maurice Denis l’acquiert en 1914 pour y installer sa famille et pour y travailler. Nous avons beaucoup apprécié la diversité des œuvres et particulièrement la chapelle de l’ancien hôpital restaurée par Maurice Denis lui-même.

Nous sommes allés à pied au restaurant le Manège, près du centre-ville pour le repas de midi, une marche difficile pour certains car le chemin était en pente. Les efforts furent récompensés au restaurant par un repos bien mérité et un excellent déjeuner.
Notre rendez-vous pour la visite guidée du château était fixé à 14H30 et nous avions prévu une visite de l’église Saint Germain avant pour voir le tombeau de Jacques II d’Angleterre. Malheureusement, il y avait un mariage ! Nous avons décidé de remettre la visite à plus tard.

Le château de Saint-Germain-en-Laye

La visite guidée du château fut un peu décevante. Le château étant transformé en musée d’archéologie, il nous a été très difficile d’imaginer son aspect à la naissance de Louis XIV. Les jardins à la française par contre étaient magnifiques avec une vue sur Paris assez exceptionnelle.
Notre visite de l’église Saint Germain fut encore retardée par un autre mariage mais finalement nous avons pu contempler le tombeau du roi Stuart. Il était prévu d’avoir du temps libre pour faire du shopping mais le car nous attendait et il fallut y renoncer.

Dimanche 3 juin : journée dans les familles

Certains se sont rejoints, d’autres ont fait une sortie en commun …
Voici les destinations de nos amis de Leamington :
Les Champs Elysées « sans voitures » ont remporté la palme du succès par cette belle journée ensoleillée, en y ajoutant :

  • Soit une visite au Palais de la Découverte avec « la tête dans les étoiles » au planétarium
  • Soit en observant Paris du haut de l’Arc de Triomphe
  • Soit en flânant le long de la Seine jusqu’au Luxembourg pour prendre le RER.

Un groupe est allé Place des Vosges, visite de la maison de Victor Hugo et retour par la Mairie de Paris, l’île St Louis et l’île de la Cité en saluant ND de Paris en passant !

Moins loin, Sceaux et ses environs ont été parcourus : le Centre-ville, le Parc, la Roseraie de l’Haÿ-les-Roses, la Vallée aux loups, l’Arborétum, la Maison de Chateaubriand avec son exposition de dessins de Goethe .

Un peu plus loin, les familles se sont rendues :

  • A Versailles : visites du Potager du Roy et de la Cathédrale St Louis
  • A la Malmaison, visite guidée du Château et promenade dans le Jardin.
  • A Giverny à la rencontre de Monet et de ses Nymphéas.

Certains hôtes ont déjeuné « en famille », d’autres se sont regroupés pour dîner.
Tous étaient ravis de cette journée si riche en diversité !

Les discours lors du dîner du Maire

Que de souvenirs à partager !

Dîner officiel à la Mairie Monsieur le Maire,

Les membres du CSAI, tiennent à féliciter le Maire, ainsi que le traiteur, pour la qualité du repas du samedi 2 juin qui a été servi à la délégation de Leamington, accompagnée de ses hôtes.
Le menu excellent et la présentation raffinée et soignée furent à la hauteur de nos hôtes.

Lundi 3 juin : la promenade dans le 6ème arrondissement de Paris

Le point de rencontre était le Métro Luxembourg.
C’est sous un ciel menaçant que nous commençâmes la promenade au jardin du Luxembourg.

La Fontaine Médicis

Après avoir admiré le palais que Marie de Medicis fit construire, nous passâmes quelques minutes devant la superbe Fontaine Médicis puis la Fontaine Cachée qui se trouve derrière. Nous descendîmes rue Condé où vécurent plusieurs personnages célèbres pour remonter rue Monsieur le Prince. Il se mit à pleuvoir à quelques mètres de la maison d’Auguste Comte qui ouvrit ses portes spécialement pour nous. Le conférencier était de toute évidence passionné par la vie et les œuvres du philosophe mais sa présentation fut assez longue et on regretta le manque de chaises, certains dans le groupe ayant du mal à rester debout...

Le Bouillon Racine nous attendait pour midi, un endroit que le groupe trouva magnifique et la nourriture excellente.

Intérieur du Musée Eugène Delacroix

L’après-midi commença avec la visite de l’église St Sulpice avec ses tableaux de Delacroix et des références au livre « Da Vinci code ». Nous continuâmes vers l’église St Germain des Près toujours en réparation, mais dont la partie rénovée est resplendissante.
Nous changeâmes ensuite de registre en passant devant des cafés littéraires et des bâtiments qui nous rappelaient les années folles de St Germain des Près.
Nous prîmes la rue de l’Abbaye jusqu’à la petite Place de Furstenberg où se trouve le Musée Eugène Delacroix et son ravissant jardin clos. Une petite demi heure de visite ou de repos et nous atteignîmes la rue de Buci, très commerçante, pour arriver à la rue de l’Ancienne Comédie et notre prochaine étape : le Café Procope. C’est ici que les ombres du siècle des lumières côtoient celles de l’époque révolutionnaire.

Cour du Commerce-Saint-André

Nous prîmes notre « afternoon tea and cake » dans ce cadre magnifique et c’est avec regret que nous le quittâmes pour nous retrouver dans la cour du Commerce St André où logeait Monsieur Guillotin et une des victimes de sa machine : Danton. Se trouve également une partie d’une tourelle du mur de Philippe Auguste.

En suivant les rues St André des Arts et Gît-le-Coeur, nous arrivâmes à notre dernière étape : un hôtel particulier que François 1er donna à sa maîtresse, Anne de Pisseleu, personnage connu du groupe à la suite de la visite du Château de Saint Germain-en-Laye l’avant-veille. Nous nous quittâmes 100 mètres plus loin place St Michel, sous un beau soleil, peu visible le matin mais qui nous accompagna toute l’après-midi.