Visite de nos amis de Brühl

du 4 au 8 juin 2015
lundi 13 juillet 2015
par  Emmanuel HENNEQUIN
popularité : 98%

50 ans de Jumelage : un anniversaire qui fera date !

Le jeudi 4 juin vers 18h30, nous étions impatients de l’arrivée du car allemand à la Mairie. Certains étaient bien au frais à l’intérieur alors que d’autres attendaient dehors recherchant l’ombre lors de cette chaude journée. Enfin le car arrive et tous se précipitent pour rechercher leurs hôtes.Certains retrouvent leurs amis de longue date. Pour d’autres, c’est la découverte d’un nouveau couple. Pour notre part, c’est notre cas mais tout de suite le courant s’est bien établi. Ensuite nous nous dirigeons vers la salle du conseil où une collation nous attend, bien appréciée de tous. Après les mots de bienvenues habituels, les participants reçoivent un sac contenant le programme de la visite ainsi qu’un cadeau de bienvenue : un T-shirt blanc orné d’un logo illustrant le 50e anniversaire du Jumelage entre nos deux villes. Puis, très vite, les amis retrouvés rentrent chez eux pour s’installer et passer une soirée en famille.

Le vendredi matin, nos amis se retrouvent au château de l’Amiral avec quelques Français pour une visite de France Miniature (voir le compte-rendu de Muguette). Après cette visite, le déjeuner est pris dans le cadre bucolique du restaurant « La Ferme du Manet » à Montigny-le-Bretonneux. De l’avis de nos amis allemands, le repas a été copieux et succulent. Mais un peu long car il faut rentrer tôt pour se préparer à la soirée officielle et de ce fait, la visite de la roseraie de l’Haÿe-les-Roses est annulée.

JPEG - 66.6 ko
Une maquette du château de Chambord

Pour la soirée officielle, nous mettons nos plus beaux habits et nous nous présentons à la Mairie, munis de parapluies et imperméables car un orage est annoncé pour la soirée !
La soirée débute par deux chants d’une chorale allemande, l’un en français, l’autre en allemand.
Puis, le Maire de Sceaux prend la parole et rappelle l’histoire de la création du Jumelage entre nos deux villes en 1964 dans la foulée de l’accord franco-allemand de 1963 et l’attachement réciproque de nos deux villes depuis cette date. Il souhaite une longue vie au jumelage en préconisant une réorientation vers des actions ciblées.
Ensuite vient le tour des présidents de nos deux associations : Jack Bonté rappelle l’extraordinaire défi du rapprochement de nos deux pays après les trois guerres qui nous avaient opposés en 75 ans, le souhait deu CSAI de favoriser les échanges des familles mais aussi des associations et d’évoluer pour répondre au défis de demain. Michael Wellnitz, de la FSB, insiste sur la nécessité de renforcer le jumelage car les risques de conflits en Europe subsistent, en améliorant les relations par des sites internet couplés, des participations sportives, etc. et conclut par un vibrant « vive le jumelage ».

JPEG - 25.3 ko
Le Château de Brühl (peinture de M. Fletch)

Le Maire de Brühl conclut la séquence des discours en remerciant la ville de Sceaux et les participants pour leur hospitalité. Les relations entre pays ne doivent pas être seulement au niveau « gouvernemental » mais aussi dans toutes les couches de la société et il propose de relancer le jumelage auprès des jeunes et des associations.
Ensuite a lieu le traditionnel échange de cadeaux : le Maire de Brühl offre ainsi à la ville de Sceaux une dalle en pierre gravée rappelant le cinquantenaire du Jumelage. Le Maire de Sceaux remet à la Ville de Brühl trois gravures illustrant différents bâtiments de la ville de Sceaux. Le cadeau du CSAI au FSB est un original du serment du Jumelage de 1963. Enfin celui du FSB au CSAI est un tableau du château de Brühl.
La soirée se poursuit par la prestation des deux lauréats allemands du concours d’éloquence organisé par les Lion’s Clubs de Brühl et Sceaux auprès des lycées des deux villes (Marie-Curie pour Sceaux). Stella nous a magnifiquement parlé, en français, des préjugés français et allemands. Thomas, en allemand, nous a incités à découvrir, par devinette, la ville de Leipzig.
Enfin la cérémonie officielle s’est terminée par l’évocation de l’exploit d’Isabelle Bréant qui a fait le trajet de Sceaux à Brühl seule en roller en cinq jours. Elle a ensuite profité de son séjour à Brühl pour faire une étude comparative des fonctionnements des services administratifs de nos deux municipalités.
La soirée s’est terminée par un cocktail fort animé. Durant celui-ci, les participants ont pu admirer l’exposition philatélique réalisée par les enfants des villes jumelles.

Samedi matin, nous nous retrouvons de bon matin pour installer notre stand commun. Parmi les décorations, une maquette de la Tour Eiffel qui a fort intéressé les plus jeunes. La partie allemande proposait une dégustation de saucisses accompagnées de bière. La partie française offrait une documentation sur le CSAI et le Jumelage. Le stand est ouvert à partir de 10h30 et très vite quelques personnes s’arrêtent et questionnent. Le dialogue s’installe et les personnes partent avec le flyer préparé à cet effet. Mais la plus grande surprise a été de voir le Maire de Brühl participer à la promotion de notre jumelage auprès de la population scéenne. Les équipes se sont succédé au cours de la journée pour tenir le stand. Dans l’après-midi, une visite guidée de Sceaux s’est déroulée, en deux groupes, en s’intéressant plus particulièrement à l’origine du félibrée à Sceaux et au jardin de la Ménagerie.
Enfin, la soirée s’est déroulée pour la plus grande partie d’entre nous dans les familles. Pour notre part, nous avons partagé un dîner avec nos amis nouvellement dans le CSAI dont c’était le premier accueil. Le dîner dans le jardin a été écourté par l’arrivée des moustiques mais la soirée s’est prolongée à l’intérieur par la dégustation des fruits à l’alcool apportés par leurs hôtes.

Dimanche, c’est la journée dans les familles. Pour notre part, nos hôtes souhaitant se reposer, nous leur avons fait découvrir la maison de Chateaubriand et son parc, puis l’Arboretum. Après un déjeuner simple et rapide dans notre appartement, nous avons assisté au concert à l’Église de Sceaux, concert donné par deux orchestres de jeunes, l’un allemand, l’autre français (orchestre Alfred Loewenguth), d’abord séparément, puis en final tous ensemble. C’était un plaisir de voir et d’entendre ces jeunes jouer ensemble !
Et la soirée s’est passée par le traditionnel repas d’adieu, dans la salle de l’ancienne Mairie. Le buffet bien garni avec salades, terrines et viandes froides, fromages variés et gâteaux a été bien apprécié, ainsi que les vins blancs et rouges qui l’accompagnaient.

Lundi matin, c’est le retour à Brühl et on se retrouve au château de l’Amiral pour le départ. Pour notre part, nous n’y étions pas car nos hôtes, venus avec leur voiture, prolongeaient leur séjour durant une semaine en Bretagne. Gageons que l’émotion de se quitter était là. Mais on se reverra l’an prochain à Brühl !!!