Visite du Théâtre Royal Shakespeare

9 mars 2015
jeudi 21 mai 2015
par  Emmanuel HENNEQUIN
popularité : 50%

Pour la visite du théâtre, trois groupes sont formés.
Notre groupe commence la visite dans l’entrée du théâtre par un bref historique de celui-ci. En fait, trois théâtres ont été construits : le premier en 1879 mais a été détruit par un incendie en 1926, le deuxième en 1932 et le dernier en 2007. Du théâtre précédent, le mur d’entrée a été conservé et le parquet de l’ancienne scène a été remis en place dans cette entrée.

JPEG - 30.7 ko
Le Théâtre Royal Shakespeare

Nous nous dirigeons ensuite dans l’arrière-scène. Dans ce large espace sont stockés les décors, les éléments de décorations et les accessoires. Les décors sont suspendus afin de faciliter leur mise en place. Les murs sont peints en noir afin d’éviter les réflexions de lumière en direction de la scène. Un écran vidéo permet la surveillance permanente du théâtre.

Nous passons ensuite dans l’espace des loges des artistes. Toutes les loges sont identiques et partagées par 2 ou 3 artistes selon leur surface. Elles permettent aux artistes de s’habiller et de se maquiller pour le spectacle. Les artistes sont recrutés pour une saison. Leur formation commence à Londres et se poursuit à Stratford lorsque que les répétitions nécessitent le port de costumes. La répétition générale a lieu dans le théâtre lui-même.

Nous passons après dans le couloir d’accès à la salle pour découvrir un espace réservé aux artistes leur permettant des changements rapides de costumes ou de maquillage sans avoir à repasser par leur loge si le déroulement du spectacle le nécessite. Cet espace (très petit) est isolé du couloir par un rideau le rendant insoupçonnable aux spectateurs lorsqu’ils passent dans ce couloir.

JPEG - 32.4 ko
Intérieur du théâtre

Nous entrons enfin dans la salle de spectacle proprement dite. Cette salle comporte trois étages et peut accueillir jusqu’à 1000 spectateurs. Sa particularité est que la scène s’avance au milieu des spectateurs et que les acteurs peuvent y accéder non seulement depuis l’arrière scène mais aussi depuis la salle elle-même, voire en descendant depuis le haut par un câble.

Nous sommes ensuite retournés dans les coulisses pour voir l’atelier d’entretien des habits. Ceux-ci sont systématiquement revus, lavés et remis en forme après chaque spectacle. Il y a une laverie dans l’atelier. La conception des vêtements est spécialement adaptée au rôle et doit permettre les changements rapides. Ainsi, les fermetures se font par boutons pressions et peuvent comporter des entailles et des caches pour les poches de sang si le personnage doit recevoir un coup de couteau ou d’épée.

JPEG - 32.8 ko
Notre groupe

Le dernier atelier que l’on visite est celui les perruques et des effets spéciaux. Les perruques sont fabriquées sur place avec de vrais cheveux. En ce qui concerne les effets spéciaux, il s’agit essentiellement du sang dont la couleur, la viscosité et le goût (s’il doit sortir de la bouche de l’acteur) et l’enveloppe sont spécialement adaptés aux besoins.

La visite se termine pour nous dans l’entrée de la salle Swan, reste de l’ancien théâtre où ont lieu aussi des représentations théâtrales.