Voyage de la délégation de Sceaux à Brühl

Du 5 au 9 juin 2014
mardi 22 juillet 2014
par  Françoise ALPTUNA
popularité : 50%

A Brûhl, on sait faire la fête...ou .... 50 ans de Jumelage

Une quarantaine de Français de Sceaux étaient invités à Brühl dans des familles pour l’anniversaire de la signature du traité de jumelage signé à Brühl en 1964. Un car allemand, venu nous chercher à Sceaux, a emmené la majorité des invités, certains venant par leurs propres moyens.

JPEG - 22 ko
Le groupe quittant la place du Rathaus d’Aix

Départ de bon matin le 5 juin, joyeuse ambiance jusqu’à Aix-la-Chapelle pour la visite de la basilique de style byzantin où Charlemagne fut enterré. Nos amis allemands nous attendaient à la Gesamtschule de Brühl pour le pot d’accueil organisé par les familles, le nouveau maire, M. Dieter Freytag et le nouveau président du F B S (l’équivalent du CSAI), M. Michael Wellnitz - parlant très bien français -, succédant à M. Hans-Georg Wilhelm.

On retiendra pour la journée du 6 juin, avec la présence de Mme Chantal Brault, maire-adjointe :

JPEG - 16.5 ko
Les anciens maires de Bruhl évoquant leur souvenirs du Jumelage

-* Une matinée à la mairie avec présence des anciens maires allemands, nombreux disc ours axés sur le rôle des jumelages pour les villes à travers le passé de l’après-guerre. Particulièrement remarqué fut celui de M Schmitz évoquant ses années de guerre ici et le long et difficile chemin de la reconstruction européenne ainsi que sa propre motivation liée aux acteurs privilégiés de ce jumelage : MM. M. Logan et E. Guldner

JPEG - 23.8 ko
Le manège de Zulpich

-* Une après-midi fort intéressante : excursion en car à Zülpich (= Tolbiac, héritage des tribus franques et alémanes) avec visite du musée de » la culture du bain », vestiges de thermes romains, et de l’exposition horticole régionale dans de magnifiques jardins en pente aboutissant à … un manège où les Français purent manifester fantaisie et gaieté avec plusieurs tours. Il manquait juste un bar pour apaiser notre soif sous ce soleil !

Le samedi 7 juin s’est ouvert sur une très belle cérémonie œcuménique (à 9 h, dans l’église St. Margareta), présidée par un pasteur et un prêtre, et accompagnée d’une excellente chorale ; le livret de chants en allemand et en français permit à tous de suivre et de chanter avec le chœur.

Pendant que certain(e)s s’affairaient à monter le stand devant la mairie (à côté des stands polonais, ville jumelle KUNICE, et anglais, de Leamington Spa), d’autres assistaient à la cérémonie officielle du 50e anniversaire du jumelage Brühl-Sceaux au musée Max Ernst dans un cadre très moderne :

  • Discours du Dr. Marc Jan Eumann, secrétaire d’Etat, sur le thème de « la citoyenneté active en 2014, année des élections européennes : une chance pour l’Europe au 21 e siècle ».
    JPEG - 16 ko
    Les Maires lors de la cérémonie officielle

    -* Discours également des maires scéen et bruhlois,

suivis d’un apéritif sur la grande terrasse du musée, et toujours avec le soleil …

JPEG - 29 ko
Le Chef (J. Bonte) et les Ediles (les Maires des villes)

L’après-midi, la délégation française tenait, par petits groupes de bénévoles, des permanences au stand scéen dûment décoré : tartines de tapenade, d’anchoyade, portions de camembert accompagnées d’un verre de vin rouge furent servies et vendues avec force sourires et Jack Bonté, notre président, coiffé de sa toque, assura service et ambiance, toujours prêt, avec sa bonne humeur communicative à lever le verre de l’amitié avec nos voisins polonais (confectionnant des choucroutes) et nos visiteurs allemands.
Pendant ce temps, devant la mairie, rencontres musicales, animations, danses puis, en fin de journée soirée carnavalesque (pour certains) au jardin de la brasserie « Alt Brühl » … réunissant beaucoup de monde.

JPEG - 14 ko
Le conférencier (Horst Wadehn) et la traductrice (Ursula Klemm)

Retenons pour le dimanche 8 juin au matin, le très vivant discours accompagné de vues sur nos richesses culturelles, de M. Horst Wadehn sur le patrimoine culturel mondial de l’UNESCO (il existe en Allemagne 38 lieux de patrimoines culturels reconnus par l’UNESCO) suivi de 3 groupes de discussions animés, l’un, par J. Bonté et H-G Wilhelm (« les jumelages, une base solide pour l’Europe »), l’autre par G. Lépagnol et M. Wellnitz (« l’engagement bénévole, la famille et l’exercice d’un métier , comment trouver un accord ? ») et le troisième par L. Banach et W. Hägele (« La transition démographique en Europe, engagements aux projets sociaux »).
Suivies avec intérêt et même parfois avec enthousiasme, ces discussions firent l’objet de conclusions dynamisantes par Mme C. Brault ainsi que d’un brillant exposé du Professeur L. Schmahl, sur l’identité commune européenne qui, selon lui, est le christianisme, signe distinctif de cette identité et ligne directrice d’une évolution future de l’Europe.

JPEG - 19 ko
Séance de toast lors du dîner officiel dans la salle du Petersberg

La fête de clôture de ce jubilée dans le cadre enchanteur de l’hôtel restaurant Petersberg situé à Königswinter a particulièrement frappé et honoré les hôtes, en un délicieux dîner, (des cadeaux furent échangés entre les différentes délégations et maires) face au Drachenfels (Rocher du Dragon) avec le Rhin en contrebas. Sur la terrasse surplombant les bords du Rhin, les participants purent méditer sur la construction de l’Europe (rencontres dans le passé de Ch. De Gaulle avec K. Adenauer en ce lieu), sur cette longue période de paix entre nos deux pays et sur l’avenir d’une Europe unie.

JPEG - 17.3 ko
Dégustation de champagne à Reims

Enfin, c’est avec regret et reconnaissance que notre groupe quitta ses amis allemands au matin du 9 juin ; le retour vers la France , agrémenté par la traversée de la belle forêt des Ardennes belges et par un arrêt à REIMS dans les caves du champagne MUMM, se fit sans problème pour une arrivée à Sceaux vers 19 h. Nous étions tous fatigués par ces festivités mais ravis d’avoir pu y prendre part grâce à cette hospitalité typique de la Rhénanie.