Voyage à Royal Leamington Spa

14-17 juin 2013
samedi 4 janvier 2014
par  Emmanuel HENNEQUIN
popularité : 77%

Vendredi 14 juin, nous nous sommes retrouvés à la gare du Nord vers 10 h pour embarquer dans l’Eurostar en direction de London. Guy Lepagnol distribue les billets et nous voici dans les files d’attente de contrôle avant d’accéder à la salle d’attente. Le train part avec 5 minutes de retard mais le chef de train promet de le rattraper. En fait, c’est 20 minutes de retard que nous aurons finalement à l’arrivée. Heureusement le car nous attend au parking et nous voilà partis pour notre première visite touristique : le Manoir d’Hughenden, demeure du Premier Ministre Disraeli pendant le règne de la reine Victoria. Pendant le trajet, Michael Purdue nous fait un historique de la vie de cet homme d’état : écrivain, député, premier ministre et négociateur (traité de Berlin). Le manoir est niché dans la campagne anglaise, au nord-ouest de Londres et meublé des meubles d’époque et de nombreux souvenirs de sa vie politique. Le temps nous manque pour visiter les jardins mais certains ont pu faire le tour rapide du jardin potager. Et nous voilà repartis avec pour destination Royal Leamington Spa où nous attendent nos hôtes. Une petite collation nous est servie pendant que l’on retrouve nos amis avec joie et que l’on écoute les traditionnels discours de bienvenus. Et nous voilà partis dans la maison de nos hôtes où nous passons notre première nuit après un bon dîner, et que nous nous exerçons à la langue de Shakespeare.


Samedi matin, réveil de bon matin car la route est longue et le programme de la journée chargé. Tout d’abord, nous partons vers l’ouest pour Blists Hill Victorian Town, un éco-musée situé dans un ancien site industriel de l’époque Victorienne. Dans cette cité, des boutiques de l »époque ont été reconstituées : une banque, une pharmacie, une épicerie, un pub, un médecin. Et puis on arrive à la partie industrielle : une machinerie à vapeur, un atelier de forges, un ascenseur pour les mines (nous avons droit à une démonstration de son fonctionnement). Une averse vient perturber la visite et nous nous retrouvons à l’école où une maîtresse fait réciter la leçon « à l’ancienne ». Une restauration était prévue sur place où l’on nous a servi le fameux « Ploughman’s lunch ». Nous repartons en direction d’Ironbridge pour y admirer le premier pont en fer réalisé au monde (1781), lancé au dessus du fleuve Severn qui coule au fond de profondes gorges.


Il faut vite repartir car le clou de la journée est un trajet en train à vapeur, entre Bridgnorth et Kidderminster Town (Severn Valley Railway). La ligne suit la vallée de la Severn que nous apercevons régulièrement, plus ou moins près. Nous la traversons par le pont Victoria. Les paysages sont très verdoyants. De temps en temps le train s’arrête pour prendre quelques voyageurs. Au terme de notre voyage, certains vont voir de près la locomotive alors que d’autres font le tour des boutiques de la gare, elles-aussi d’époque. La journée n’est pas encore finie car il nous faut rentrer à Leamington puis nous préparer pour le « Civic Diner » qui a lieu dans la prestigieuse « Public School de Warwick ». L’ambiance est chaleureuse et les discussions vont bon train. En fin de repas, le traditionnel toast à la reine a lieu, puis les discours : celui de la maire de Leamington, puis celui de Jack Bonté qui insiste sur l’importance des échanges des jeunes entre les écoles ou lycées, et enfin celui de John Mather qui nous invite au 40ème anniversaire du jumelage entre Royal Leamington Spa et Brühl.


Dimanche est la journée en famille. Pour notre part, nous avons dans la matinée, à l’invitation de Rajinder Singh, visité le temple Sikh de Leamington, un bâtiment moderne et surprenant qui permet aux adeptes de cette religion issue de l’Inde de pratiquer leur culte. La religion Sikh est caractérisé par trois principes : un Dieu, le Gurdwara (lieu de culte) et le Sangat (la communauté). Au premier étage se trouve une grande pièce où a lieu le culte principal : la congrégation s’y trouve assise par terre, pieds nus et têtes couvertes en présence du Siri Guru Granth Sahib et prie, écoute et chante les Shabad Kirtan (hymnes dévotionnels). Au cours de l’office, le Granthi (ou lecteur) en lit un hukam, un texte choisi au hasard sur lequel chacun est appelé à méditer. Au deuxième étage se trouvent deux salles pour célébrer les cérémonies particulières. Lors de notre visite se déroulait un mariage. Les mariés étaient vêtus de leur magnifiques habits traditionnels et nous avons pu assister à une partie de la cérémonie. Enfin au rez-de-chaussée se trouve une cantine qui sert un repas gratuit. Ce repas, préparé et servi journellement par des bénévoles, est offert par un des membres de la communauté. Nous avons ainsi pu apprécier cette nourriture typique.
L’après-midi, nous partons visiter Upton House, un ancien manoir agrandi et rénové vers 1930 par Lord Bearsted, un des créateurs de la Shell Oil Company, pour accueillir ses nombreuses œuvres d’art, reconversion de ses gains financiers, et maintenant appartenant au National Trust. En fin de visite, nous avons une visite guidée du jardin, re-créé par Kitty Lloyd-Jones. Ce jardin se caractérise par une étendue de pelouse qui, lorsque l’on s’approche, révèle un jardin en terrasses descendant vers une pièce d’eau.
En fin de journée, nous nous retrouvons tous autour d’un buffet. C’est l’occasion de revoir nos précédent hôtes, d’échanger sur les visites faite par chacun. Et d’apprécier la nourriture, surtout les desserts…

Lundi matin, nous voici tous au rendez-vous pour notre excursion à Burford. Le voyage se fait par une route rectiligne, une ancienne voie romaine, le long de laquelle nous admirons la campagne anglaise et de nombreux troupeaux de moutons. Burford est située à proximité d’Oxford. C’est une ville typique de la région des Costwold, caractérisée par des maisons en pierres jaunes dont la richesse provient de la laine. Chacun visite la ville à son gré. Au cours de celle-ci, des groupes se forment ou se dispersent. Pour notre part, nous avons commencé par l’église et son cimetière, puis nous sommes descendus voir la rivière et le pont qui la traverse. Ensuite, nous avons remonté la High Street pour voir différentes maisons anciennes. Dans certaines sont maintenant installés des boutiques qui ne manquent pas d’attirer les visiteurs que nous sommes. Enfin, nous nous retrouvons au restaurant pour y déguster un délicieux repas dans un cadre agréable : une véranda (conservatory).
L’après-midi, nous décidons de nous arrêter à Stow-on-the-Wold pour y faire une courte visite. Nous visitons l’église, le cimetière, des vieilles maisons et des boutiques, en particulier une spécialisée pour l’aménagement de la maison. En fin, nous voici de retour à Leamington pour le dîner, en principe en famille. En fait , nos hôtes ont invité un couple ami et leurs hôtes. C’est encore une très agréable soirée que nous passons ensemble et l’occasion de connaître un nouveau couple anglais.


Le lendemain mardi est le jour du retour et tout le monde s’est levé tôt pour être à l’heure. L’heure du départ approche, le coach est là et les bagages à bord mais nous nous rendons compte qu’il manque une bonne moitié du groupe. Un coup de téléphone nous avertit que le rendez-vous était au City Hall !!! Départ rapide pour prendre le reste du groupe et nous voilà enfin partis pour la ville d’Ely, situé au nord de Cambridge. Située dans d’anciens marécages, sa cathédrale se voit de loin et nous débarquons sous le soleil. Une visite guidée de la cathédrale nous permet de découvrir le charme de cette église, en grande partie de style normand (cad roman). La partie la plus remarquable est la tour de forme octogonale au-dessus de la croisée des transepts. Une autre est la chapelle de la Vierge, rénovée et servant parfois de salle de concert. Le temps passe et il nous faut nous restaurer avant de repartir. Certains cherchent un « Fish & Chips » pendant que d’autres mangent un sandwich qu’ils avaient pris la précaution de préparer. Nous avons trouvé une cafétéria située dans la cathédrale et avons pu déguster nos sandwichs/salades à l’ombre du clocher de celle-ci. Il reste un autre site à voir : la maison de Cromwell. Certains font le détour alors que d’autres préfèrent retourner au coach pour être à l’heure. Mais au moment du départ, il manque plusieurs personnes !!! Enfin les voilà et nous pouvons enfin partir pour la gare de St Pancras pour la partie finale du voyage. Nous sommes juste à l’heure à la gare et il nous faut rejoindre le quai sans tarder malgré les formalités habituelles. Le groupe essaie de rester groupé mais, forcément, il y a les aléas du contrôle des bagages !!! Enfin, nous voici tous installés dans le train, et personne ne manque. On pousse un gros ouf. Arrivée à la gare du Nord où nous sommes tous surpris par la chaleur, puis le RER pour la plupart d’entre nous, et le retour à la maison.

Ce fut un très agréable séjour, passé dans une belle ville, avec des amis que l’on quitte toujours avec regrets mais que l’on reverra avec plaisir l’année prochaine.