Une soirée provençale étincelante

19 Janvier 2013
samedi 4 janvier 2014
par  Emmanuel HENNEQUIN
popularité : 92%

Une superbe décoration, des tables élégamment décorées et une démonstration de danses provençales au son des galoubets et des tambourins, les deux instruments de musique représentatifs de la Provence.
En ce mois de janvier froid et neigeux, il fallut bien du courage pour venir préparer la salle la veille du repas. En effet, la neige et le verglas s’étaient mis de la partie pour réfuter l’idée même de soleil méridional  ! Mais, s’il était absent au dehors, l’astre du jour brillait dans le cœur des participants qui furent presque tous (les inscrits) au rendez-vous. 
Nos amis Dominique et Alain Gabard avaient accumulé les effets de leur inventivité décorative  : cartes, affiches, objets encadrés de verdure sur les murs, et aussi santons et perles décoratives sur les tables magnifiquement préparées ... 

Monsieur le Maire, Philippe Laurent, après un cordial petit discours d’ouverture, nous gratifia de quelques mots dans le Livre d’Or ouvert pour l’occasion  : 

Bravo pour cette belle idée d’associer au cours d’une soirée, et plus si affinités !, la tradition Félibréenne et Provençale de Sceaux avec son engagement européen, porté avec force par le CSAI !

Chantal Brault, Premier adjoint, joignit ce commentaire  : 

Le CSAI traverse le temps et les années, égal à lui-même dans ses traditions de fête et d’amitié, égal à lui-même et changeant au gré de ses projets, de ses échanges, à la fois semblable et différent. Qu’il préserve son histoire et reste vivant !

De son côté, Madame le Proviseur de Lakanal, Martine Breyton, écrivit  :

Grâce au CSAI, nous allons pouvoir faire perdurer une des belles traditions de Lakanal en développant ces échanges si riches pour nos élèves

Et maintenant, place aux réjouissances  : 
Nous fûmes donc près d’une centaine à nous réchauffer dans cette vaste salle des Blagis autour du buffet de crudités servi à l’apéritif, grâce à l’inventivité d’Annie Barets et de ses aides (légumes et sauces diverses). Suivit un Aïoli de légende dû au savoir-faire de Fernande et de ses adjoints (la morue est aussi un plat portugais, rehaussée par des morceaux de haddock  !). Les plateaux de fromages ouvrirent la voie aux treize desserts traditionnels du Noël méridional. Ne pas oublier les vins rouges et rosés de Provence et le Crémant en point d’orgue. 

Une délégation des Méridionaux de Sceaux était venue soutenir les danseuses et  cautionner les musiciens (galoubets et tambours) revêtus de leurs plus beaux atours dont nous eûmes le plaisir de recueillir l’explication historique de chaque pièce de costume.

Après l’instant culturel, vint celui de la danse, tout d’abord purement provençale, puis internationale, au son de l’orchestre d’animation (CSAI oblige) : paso-doble, tangos, valses, slows, etc. Il faut signaler que près d’un quart des invités, et pas les moins enthousiastes, étaient de nouveaux adhérents au CSAI, ce qui augure bien du futur  ! 

Au cours de la soirée, le Livre d’Or a circulé et recueilli pas moins d’une quarantaine de témoignages, plus ou moins longs, mais manifestant tous une satisfaction chaleureuse, certains bluffés par la décoration, d’autres par le menu et d’autres par l’ambiance... En somme, nous avons participé à une vraie réussite, digne de la  tradition bientôt jubilaire, du Centre Scéen des Amitiés Internationale.